Partenaires

CNRS
Dauphine
PSL


Agenda

««  2019  »»
««  Septembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Prochains événements
Pas d'événement à venir dans les 6 prochains mois

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Médias > Videos > Nos événements > Les statistiques publiques en débat

Séminaire médias et controverses

Les statistiques publiques en débat

19 février 2009

par Alain Desrosières
avec Benjamin Lemoine, CSI/Ecole des Mines

Comme la monnaie, la statistique publique ne joue efficacement son rôle que si elle inspire confiance. De ce point de vue, le système statistique public français, c’est-à-dire l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et les services statistiques des ministères, combine, d’une façon spécifique, deux formes de légitimité : celle de l’État et celle de la science. L’efficacité de l’argument statistique repose sur l’idée, rituellement invoquée, des « chiffres incontestables ». Pourtant, sur certaines questions essentielles – la hausse des prix, le chômage, la pauvreté, la croissance, l’immigration –, des controverses portant sur la définition des indicateurs utilisés, les méthodes de mesure ou encore leurs interprétations surgissent souvent. Par ailleurs, le fait même d’enquêter, de rassembler des informations sur les personnes ou sur les entreprises pour construire des statistiques, suscite des craintes et de la méfiance.

Alain Desrosières évoque l’histoire, les ressorts et la portée de la contestation des statistiques publiques.

Benjamin Lemoine revient sur la médiatisation de la controverse autour du chiffrage des programmes politiques lors de la campagne présidentielle 2007.