Partenaires

CNRS
Dauphine
PSL


Agenda

««  2019  »»
««  Octobre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Prochains événements
Pas d'événement à venir dans les 6 prochains mois

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Evénements > Appels à communication > Etre leader en Amérique(s) et en Europe. Leaders et leadership dans les discours politiques contemporains

Appel à communication

Etre leader en Amérique(s) et en Europe. Leaders et leadership dans les discours politiques contemporains

Cet article est une archive

 

Colloque International
Paris, 19-21 novembre 2014

 

Appels à communication

PDF - 338.2 ko
français
PDF - 197.8 ko
anglais
PDF - 191.7 ko
espagnol
PDF - 344.9 ko
portugais

Références bibliographiques

PDF - 230.9 ko

 

« Leader » et « leadership » sont des expressions prégnantes dans le vocabulaire politique contemporain. Mais que recouvrent exactement ces deux termes ? Pouvons-nous les différencier et, si besoin ait, sur quels critères ? En tout cas, il est indéniable que la figure du leader se construit et se manifeste en discours et que le leadership qui lui est associé est un produit de cette construction tout en étant la source d’une nouvelle création. En effet, il est des discours qui ont marqué particulièrement l’image de leaders et participé fortement à l’élaboration de leurs leaderships. Ce fut le cas du discours de Dakar prononcé par l’ex-président français Nicolas Sarkozy en juillet 2007 connu et médiatisé à travers la diffusion massive de cet extrait « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire ». Ce fut également le cas du discours à l’ESMA (Escuela Superior de Mecánica de la Armada) de Néstor Kirchner qui a incarné son combat en faveur de la mémoire et de la justice et contre l’impunité et l’oubli dans le cadre de l’Argentine des années 2000. Un autre exemple : le discours de Philadelphie A More Perfect Union du 18 mars 2008, prononcé en pleine campagne électorale, où Barak Obama expose sa vision de la question raciale aux États-Unis.

En plus des discours des propres acteurs politiques, d’autres types de discours contribuent aussi à la construction de leaders et de leaderships. On peut ici citer le rôle du discours médiatique dans lequel la prolifération des néologismes à partir du nom propre d’acteurs politiques montre la croissante personnalisation de la politique : « blairisme », « berlusconisme », « chavisme » ou « lulisme », ou bien encore « Merkozy », « Merkollande », pour n’en citer que quelques-uns. On peut se demander si ces types d’usage sont des indices de l’instauration d’un leadership. Quoi qu’il en soit, l’usage répandu dans les médias de ces termes et expressions donne à penser que le temps des « grands leaders » en Europe comme dans les Amériques n’est pas encore révolu.

Dans ce cadre, la problématique de la figure du leader et de la notion de leadership trouve sa légitimité et nous proposons de l’aborder par le biais de sa construction discursive. Autrement dit, il s’agit de s’interroger sur les façons dont leaders et leaderships émergent et évoluent dans un processus de co-construction discursive, impliquant divers acteurs de la société : les leaders eux-mêmes, mais aussi les médias, l’instance citoyenne et même la communauté scientifique.

L’objectif de ce colloque est de contribuer à une meilleure appréhension des thématiques relatives au leadership et ce, dans une optique pluridisciplinaire. Une approche pluridisciplinaire permettra, en effet, de mettre en relation les mécanismes linguistiques, discursifs et argumentatifs convoqués dans la co-construction tant de la figure du leader que du leadership qui lui est associé, avec des savoirs provenant de disciplines diverses, telles que l’histoire, la science politique, la philosophie politique et la psychologie sociale. Le discours étant au centre de ce colloque, les études sur corpus seront privilégiées. Notre volonté ici est de tenter de décloisonner les disciplines pour s’engager dans une réflexion commune sur un objet commun et transnational : la question des leaders et des leaderships dans le discours politique.

Ce colloque a également pour objectif de croiser des regards de chercheurs d’horizons géographiques divers sur cet objet commun. La comparaison peut se faire à différentes échelles, à savoir entre pays / cultures différents appartenant à des espaces géographiques distincts (pays européen / pays latino-américain), entre pays / cultures différents appartenant à un même espace géographique (Argentine / Brésil), et au sein d’un même pays. De cette manière, on cherchera à répondre à cette question : en quoi les analyses comparatistes se révèlent-elles pertinentes pour une meilleure appréhension de la figure du leader et de son leadership ?

Dans cette perspective, les axes suivants sont proposés de manière non exhaustive :

- D’un leader charismatique à un leader populiste : similitudes et divergences en discours. On pourra s’interroger ici sur les questions liées au populisme, au charisme et aux éléments d’identification d’un discours populiste.

- Représentations et imaginaires dans la construction de la figure du leader et de son leadership. Quels représentations et imaginaires se donnent à voir dans ce processus de construction ? Peut-on identifier l’émergence d’un nouvel imaginaire caractéristique d’un leadership ?

- L’échec en politique : des contre-exemples de leaders. Existe-il des leaders sans leadership ? Quelle place donner aux « ratés » de la politique et comment les analyser ?

- Les leaders vus par les médias. On mettra l’accent sur l’influence des discours médiatiques dans la construction de la figure du leader et du leadership. L’analyse des slogans, des petites phrases et des formules trouvera ici sa place.

- Leaders et gestualité. On s’intéressera aux interactions verbales dans la sphère politique et, plus particulièrement, à la gestualité et à la corporalité en politique. De quelles manières la gestuelle contribue à construire la figure d’un leader et à renforcer son leadership ?

 

Modalités de soumission

Envoi des propositions au courriel info [at] colloqueleaders2014.org en deux fichiers word : 1) le premier comprenant le nom de l’auteur(e), son rattachement institutionnel, son adresse mail, le titre de la proposition, un résumé de 500 mots maximum, 5 références bibliographiques et 5 mots-clés ; 2) le second doit être anonymisé contenant uniquement le titre de la proposition, un résumé de 500 mots maximum, 5 références bibliographiques et 5 mots-clés.

Les propositions peuvent être envoyées en français, en espagnol, en portugais et en anglais. La langue officielle du colloque est le français, mais les communications pourront également être présentées dans les autres langues. Dans ce cas, il sera demandé aux intervenants de se doter d’un support powerpoint en français.

À l’issue de cet événement, des publications sont prévues sous la forme d’ouvrages et revues, sur support imprimé et / ou électronique.

 

Calendrier

- 31 janvier 2014 : envoi des propositions. Prolongation
- 17 mars 2014 : réponse aux propositions.
- Mai 2014 : ouverture des inscriptions.

 

Institutions partenaires

- AAR (Asociación Argentina de Retórica) : www.aaretorica.org
- Association ADAL (Analyse des Discours de l’Amérique Latine) : http://adalassociation.org
- ALED (Asociación Latinoamericana de Estudios del Discurso – Associação Latino-americana de Estudos do Discurso) : http://www.aledportal.com
- ALR (Asociación Latinoamericana de Retórica) : http://www.alretorica.org/
- Institut des Amériques (IDA) : http://www.institutdesameriques.fr
- Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine (IHEAL) – Centre de Recherche et de Documentation sur les Amériques (CREDA / UMR 7227) : http://www.iheal.univ-paris3.fr
- LCP CNRS (Laboratoire Communication et Politique)
- Maison de l’Amérique Latine de Paris : http://mal217.org
- Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle : http://www.univ-paris3.fr