Partenaires

CNRS
Dauphine
PSL


Agenda

««  2020  »»
««  Septembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Prochains événements
Pas d'événement à venir dans les 6 prochains mois

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Publications > 2013 > Savoir et démocratie : le fondement normatif des univers sociologique et journalistique

Article de revue

Savoir et démocratie : le fondement normatif des univers sociologique et journalistique

par Hervé Glevarec et Aurélie Aubert

Revue SociologieS

Publié en ligne le 19 novembre 2013

Extrait de l’article

Depuis L’Emprise du journalisme de Pierre Bourdieu (1996), il semble que le débat portant sur les rapports des sociologues et des journalistes se soit apaisé. S’est-il pour autant clarifié du point de vue intellectuel ? Nous voudrions revenir à nouveaux frais sur cette question qui a donné lieu à controverses en son temps (Schneidermann, 1996 ; Bourdon, 2003 ; Jeanneney, 2006 ; Le Grignou, 2008) en portant notre réflexion sur deux points : le type d’activité que recouvrent ces deux professions et la discontinuité de ces deux univers journalistique et sociologique. Notre réflexion, d’ordre théorique, vise à soutenir qu’il existe des points d’appui définitoires des deux activités et à défendre une théorie des univers professionnels comme point aveugle d’une théorie des « champs de concurrence », permettant de penser leur spécificité. (...)

Plan
Le tournant réaliste d’une sociologie des univers professionnels
Pour une théorie de « l’univers », point aveugle du « champ »

La conception continuiste des activités
Supériorité de la sociologie ?

La conception discontinuiste
Savoir construit versus mise en forme de la démocratie
Le sens de la « vérité » et du « caché » pour la sociologie et le journalisme

Les points d’appui de la sociologie et du journalisme
Le point d’appui du sociologue : le « savoir »
Le point d’appui du journaliste : la « démocratie »

Penser les rapports des deux univers
Dominations réciproques
Veille journalistique et contrôle sociologique

Sortir de son univers
Imposer la vérité journalistique aux autres univers
L’exclusion de la subjectivité et la posture de l’engagement participatif

Conclusion

Lien vers le texte intégral

L’article en format PDF

PDF - 233.3 ko

 

 

La revue

Revue de l’Association internationale des sociologues de langue française, SociologieS publie des articles émanant de ses membres ou d’auteurs en rapport avec des activités de l’AISLF. Elle favorise le partage de la réflexion et l’ouverture à la diversité des courants théoriques et des perspectives méthodologiques, principalement à travers sa rubrique classique « Théories et recherches ». Ouverte aux jeunes chercheurs grâce à sa rubrique « Premiers textes », aux expériences originales dans le champ de l’enseignement, de la sociologie professionnelle ou autre grâce à sa rubrique « Transferts », elle a aussi l’ambition de dynamiser l’espace scientifique francophone grâce à la traduction en français ou à la reproduction de textes anciens ou oubliés (rubrique « Découvertes/redécouvertes »), ou en donnant l’occasion à plusieurs voix de s’exprimer sur une question théorique, méthodologique ou institutionnelle qui traverse la sociologie francophone (rubrique « Débats »).