Partenaires

CNRS
Dauphine
PSL


Agenda

««  2019  »»
««  Juillet  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Prochains événements
Pas d'événement à venir dans les 6 prochains mois

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Recherche > Reconnaissance littéraire > Le projet

Le projet

Ce projet vise à cerner les effets de la culture contemporaine de la célébrité sur la médiatisation des écrivains en France. Par culture de la célébrité (ou “peopolisation”), on désigne la tendance des différents secteurs de la vie sociale à être perçus et à s’organiser en fonction de la recherche et de la production d’une visibilité médiatique. Ce processus repose sur des codes de mise en visibilité inspirés du star-system hollywoodien, mais reconfigurées et amplifiées par des infrastructures médiatiques spécifiques (tabloïds anglo-saxons, presse people, référencement sur Internet érigeant la notoriété en critère dominant).

Ici, le parti pris est d’analyser les dispositifs de médiatisation des écrivains sous l’angle de leurs discours, par des analyses du contenu et de l’énonciation de magazines papier, d’émissions de télévision et de sites web, mais aussi, “en aval”, en étudiant par des entretiens semi-directifs, dans une perspective de sociologie professionnelle, les instances qui produisent ces discours : monde journalistique, écrivains mais aussi médiateurs – attachés de presse, personnel des maisons d’édition, etc. - contribuant à réguler les échanges entre auteurs et médias.

Au carrefour de l’histoire, de l’analyse du discours, de la sociologie et des sciences de l’information et de la communication, ce projet affiche en somme trois ambitions étroitement liées : une démarche contrastive permettra d’abord de définir l’évolution historique de la production médiatique de notoriété, dans le cas des écrivains en France, mais aussi d’identifier des techniques de notoriété éventuellement spécifiques à des dispositifs médiatiques donnés. Enfin, dans une visée épistémologique, il s’agit de produire un bilan de l’ensemble des travaux internationaux sur les rapports entre culture de la célébrité et culture légitime, et de vérifier la pertinence de leurs propositions théoriques en regard des études empiriques menées sur le cas français.