Partenaires

CNRS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site

Journée d’étude

Mythes et limites des conseils de presse

Mardi 4 février 2014 | 14.00

Organisée par l’Institut Pratique du Journalisme de l’université Paris-Dauphine et le laboratoire communication et politique du CNRS.

Nombre de places limité, inscription obligatoire  : communication.politique@cnrs.fr

 

Les conseils de presse se développent à partir des années 50, à une époque où les médias détiennent le monopole de la parole publique. Ils apparaissent alors avec divers objectifs : meilleure régulation des médias, protection du public, amélioration de la qualité de l’information, fonction « pédagogique » vis-à-vis des journalistes… Certains médias vont également y voir un moyen de se protéger d’une intervention directe des pouvoirs publics. Très vite, on va placer en eux de nombreux espoirs.

Mais ce modèle n’est-il pas celui d’une autre époque ? Depuis plus d’une dizaine d’années, on voit se développer un rôle croissant des publics. Cette intervention, rendue possible par Internet, va jouer plusieurs rôles. Des internautes vont pouvoir directement exprimer leur point de vue auprès d’un journaliste, entrer en discussion avec lui sur le fond et la forme d’un sujet traité, obtenir la modification d’une information erronée… Ce rôle de régulation va également permettre de détecter et de mettre au jour de mauvaises pratiques journalistiques : bidonnages, plagiats, conflits d’intérêt...

Autour de spécialistes reconnus, ces deux tables rondes présenteront ces deux modèles possibles de la régulation des médias.

 

PROGRAMME

14h - Accueil
par Pascal Guénée, directeur de l’Institut Pratique du Journalisme de l’université Paris-Dauphine.

 

14h15 - Table Ronde « Mythes et limites des conseils de presse »
En partant d’exemples internationaux et de l’interrogation actuelle sur la pertinence de la création d’un conseil de presse en France, cette première table ronde soulèvera plusieurs questions. Des conseils de Presse pour quoi faire ? De qui relève cette demande ? Quelles sont les attentes et les espoirs des pouvoirs publics et des usagers des médias face à de telles instances ?

Modération par Isabelle VEYRAT-MASSON – Directrice du Laboratoire Communication et Politique

Intervenants :

  • Marc-François BERNIER – Professeur à l’université d’Ottawa
  • Daniel CORNU – Médiateur du groupe de presse suisse Tamédia
  • Yves AGNES – Président de l’APCP, association pour la préfiguration d’un conseil de presse
  • Me Basile ADER – Avocat et Rédacteur-en-Chef de la revue Légipresse

 

15h30 - Table Ronde « Régulation par les publics, une alternative aux conseils de presse ? »
Avec la montée en puissance du « 5e pouvoir » (les publics via Internet) les médias sont en permanence interrogés sur leurs pratiques, remis en cause, parfois vilipendés. Cette table ronde s’interrogera sur ce rôle croissant des publics. Peut-il représenter une alternative crédible et efficace aux conseils de presse ? Est-il imaginable d’aboutir à une forme de co-régulation spontanée ? Quelles sont les dérives possibles de ces nouvelles régulations

Modération par Jean-Marie CHARON - sociologue spécialisé dans les médias et le journalisme

Intervenants :

  • Cécile MEADEL - chercheuse au centre de sociologie de l’innovation
  • Josiane JOUET - Professeur des universités à l’université Paris II
  • Benoît RAPHAEL – Fondateur de « Le Lab » (Europe 1) et « Le Plus » (Nouvel Observateur)
  • Ziad MALOUF – Journaliste, l’Atelier des médias, RFI

 

17h - Conclusion
par Marc-François BERNIER

 

LIEU

Institut Pratique du Journalisme de l’université Paris-Dauphine
24 rue Saint-Georges
75009 Paris

Métro : Le Pelletier (ligne 7) - Notre Dame de Lorette (ligne 12)
Bus : 26, 32, 43, 67 et 74